résumé des ateliers du samedi ( à 11 h et 16 h)

S’accepter soi-même et donner gloire à Dieu; est-ce possible?

Il est parfois difficile d’accepter comment Dieu nous a créées et ce qu’il permet dans notre vie. Nous envions les autres et critiquons nos moindres insatisfactions. Le piège de l’apitoiement est souvent très visible, mais nous mettons le pied dedans sans tenir compte de la voix de Dieu qui nous appelle à une autre façon de vivre!  À l’aide du Psaume 8, nous découvrirons comment enraciner notre identité dans l’amour de Dieu afin de ne pas trop se centrer sur soi-même.


Est-ce que Dieu est démodé ?

Dieu, est-il démodé? Pour répondre, j'aimerais d'abord vous demander quel est le désir le plus profond du cœur de l'être humain. Je propose la joie. Dieu n'est pas démodé parce que nos désirs n'ont pas changé. Dans toutes les cultures du monde, tous les âges de l'histoire et tout être humain ont cherché le bonheur, la joie. Qui ne souhaiterait pas avoir un père qui l'aime inconditionnellement, parfaitement?  Qui ne recherche pas un ami qui ne l'abandonnera jamais? Qui ne rêve pas d'un époux qui sera toujours fidèle à ses yeux?  Le Dieu de la Bible est toutes ces choses et encore plus.  La réponse à cette question "Est-ce que Dieu est démodé?" est l'hédonisme chrétien (terme popularisé par le pasteur John Piper).  Dieu offre de combler nos plus grands désirs, mais nous nous contentons avec des pauvres substituts.  Revenons à l'évangile et nous trouverons notre source de joie et de bonheur.  Plongeons ensemble dans le texte de Psaume 16, qui termine avec ces mots: "Tu me feras connaître le sentier de la vie ; il y a d’abondantes joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite."   


Un défi déséquilibrant !

L’éducation : un tout petit mot, pas trop complexe et qui, pourtant, soulève un tas de questions, du stress et un sentiment d’incapacité voir même d’être complètement dépassé. Éduquer ses enfants, c’est la plus belle, mais la plus difficile et la plus ingrate des missions. C’est un travail sans relâche qui se fait tant au travers de nos paroles que dans nos actions et réactions. Cet atelier ne vise pas à vous donner LA solution infaillible, mais quelques principes qui vous seront utiles ainsi que des outils pratiques afin d'être mieux équipé pour accomplir cette noble tâche.


Bien vivre, bien terminer

Pourquoi vivre l'Évangile jusqu'à la fin de ma vie ? Pourquoi ne pas prendre ma retraite ? Comment vivre nous-mêmes l'Évangile ? Comment vivre le fait que Jésus est magnifique ? Comment influencer d'autres femmes à vivre ce merveilleux Évangile ?

Cet atelier se veut concret et stimulant. Nous y verrons pourquoi et comment se préparer à vivre joyeusement l’Évangile tout en aidant les autres femmes dans notre entourage à vivre l’Évangile dans la joie. Cet atelier est ouvert à toutes!